Nos actualités

stage « réseaux agricoles »

Rhizosphère recherche un(e) stagiaire sur le thème « réseaux d’agriculteurs en démarche d’agro-écologie- quelles coopérations entre réseaux ? ». Ce travail fait suite à un premier stage réalisé en 2017 qui a effectué un recensement et une caractérisation de réseaux d’agriculteurs en Europe.

stage individuel ou groupe d’étudiants.

compétences requises : profil-type futur ingénieur agro ; connaissance des approches « agro-écologie », compétences organisationnelles, communication,maîtrise de l’anglais.

qualités requises : rigueur, autonomie, prise d’initiative.

attention impérativement en télétravail.

candidatures : CV + lettre de motivation impérativement manuscrite, par courrier uniquement.

 

Stage méthanisation

Rhizosphère recherche un(e) stagiaire sur le thème « Méthanisation- organisation et mise en œuvre d’un événement régional autour de la méthanisation »

compétences requises : organisationnelles, communication, connaissances techniques de base de la méthanisation agricole et ses interactions avec l’agronomie, connaissance des acteurs institutionnels.

attention stage en télétravail.

qualités impératives : rigueur, autonomie, capacité d’initiative.

candidatures : CV + lettre de motivation impérativement manuscrite, par courrier uniquement.

 

Stagiaires bienvenus !

Vous recherchez un stage court ou long, sur des sujets techniques ou plus généralistes ? Vous êtes curieux, autonome, sensible aux approches agro-environnementales en filières végétales ou animales… N’hésitez à envoyer votre CV et votre lettre de motivation à Rhizosphère, tout au long de l’année.

Le GIE de la Bièvre prépare sa labellisation Groupe 30 000

Le GIE de la Bièvre a confié à Rhizosphère la rédaction de son dossier de candidature à la labellisation Groupe 30 000. Cet appel à projets piloté par la DRAAF encourage les collectifs agricoles à s’engager dans la réduction des produits phyto-sanitaires, avec comme entrée la réduction des impacts sur l’eau. Chacun des membres du groupe a réalisé un diagnostic agro-environnemental de son exploitation, qui lui a permis d’identifier les atouts et les points d’amélioration de sa durabilité technique, économique, environnementale, sociale. Le groupe s’est appuyé sur cet état initial pour construire un plan d’action articulé autour des couverts, du digestat, d’une évolution vers les TCS. A noter la richesse des partenariats noués autour de ce projet. Autre point fort du projet : une forte dimension d’expérimentation grâce à des parcelles d’essai chez 2 ou 3 des membres, qui permettront ensuite à chacun  de passer le pas plus facilement sur ses parcelles.

Forte affluence à la Ferme des Amaryllis !

Gros succès pour le millésime 2018 de la clé des champs à  la Ferme des Amaryllis  ! Les  5-6 mai dernier, à Apprieu (38), Lionel TERMOZ-BAJAT et 4 fermes voisines se sont associés le temps d’un week-end pour accueillir le grand public et faire découvrir leurs produits de la ferme.

Plus de 2 000 personnes sont venues discuter avec les producteurs, découvrir le quotidien des fermes, mais également savourer le repas préparé avec les produits locaux.

C’est une énorme satisfaction pour Lionel : « samedi, on a du monde en continu, et dimanche, vraiment une belle affluence, on a été obligé de limiter les réservations pour les repas ! on a servi 130 repas, mais on aurait pu sans problème avoir 300 convives !  » Le point fort du week-end pour Lionel : les échanges avec le grand public. « Expliquer notre travail, parler de nos produits, de notre démarche qualité, avoir le retour des consommateurs, pour moi qui suis en circuit court et en bio, c’est essentiel, et ça me conforte dans mes efforts au quotidien. Cette affluence, encore plus forte que l’an dernier, c’est aussi une belle récompense pour tout ce travail de préparation ! Toute la famille a mis la main à la pâte, en tout on était 18 personnes !  » sourit l’éleveur.

Entre animations pour les enfants, dégustations pour tous, animations variées, c’est une édition totalement réussie pour les agriculteurs qui réfléchissent déjà à la prochaine édition !

Lionel TERMOZ-BAJAT participe régulièrement aux formations proposées par RHIZOSPHERE.

 

Objectif qualité !

Rhizosphère renforce sa démarche qualité en proposant un « contrat qualité » à ses formateurs. « Il s’agit d’associer pleinement les formateurs à ma démarche  reconnue par Qualicert » explique Elise LEAL. « Concrètement, je propose aux formateurs un contrat d’objectifs, avec des critères obligatoires et des critères recommandés. Ces critères sont liés à la qualité des contenus et la pédagogie, et bien entendu également à la satisfaction des stagiaires. »  Une approche innovante qui valorise l’engagement du formateur.

 

La Ferme des Amaryllis vous accueille 05-06 mai

La Ferme des Amaryllis prend la clé des champs ! Les  5-6 mai prochains, à Apprieu (38), Lionel TERMOZ-BAJAT ouvre grand les portes de son exploitation pour faire découvrir son métier et ses productions au grand public. Le tout sur un mode original, puisque Lionel accueille pour l’occasion Le Domaine du Loup des Vignes, la Ferme de Gorge, et la Chèvrerie du Rafour .  Au programme : tour de ferme, dégustations,  mini-ferme, activités créatives pour les enfants, etc. Et une nouveauté cette année : la restauration sur place pour savourer les produits locaux (sur réservation *)

« Pour moi, comme pour mes collègues, c’est une démarche logique. Je travaille en vente directe, donc la relation avec les consommateurs est une évidence. Montrer comment je travaille, parler de mes produits, écouter les gens aussi, ça me tient vraiment à cœur. Et cette année, encore plus, puisque j’ai engagé ma ferme en conversion bio » explique Lionel avec enthousiasme.

La ferme accueille cette manifestation pour la seconde année consécutive. « L’an dernier, on a eu 1200 personnes sur le week-end ! C’est vraiment une belle expérience ! Beaucoup de boulot, une grosse préparation aussi, et le lundi on est un peu lessivés ; mais quel plaisir d’échanger, d’ouvrir nos portes, de faire partager notre passion ! » se réjouit Lionel.

Lionel a également décidé de saisir cette occasion pour mieux faire connaître les enjeux du projet de méthanisation qu’il porte, au sein du groupe d’agriculteurs Méthanisère.

« Ce sera une belle opportunité pour expliquer notre projet. Nous allons transformer nos fumiers et nos déchets agricoles en une énergie 100 % renouvelable, et produire un digestat de haute valeur agronomique, sans aucune nuisance pour le voisinage » détaille Lionel. « C’est un projet qui va vraiment dans le sens d’une agriculture éco-responsable. Et qui va consolider nos exploitations, parce qu’il ne faut pas oublier que nous autres  agriculteurs nous nous battons au quotidien pour vivre de notre activité. La méthanisation c’est une réponse vraiment pertinente pour nos contraintes d’exploitation. »

A très bientôt sur la Ferme des Amaryllis !

*Restauration durant tout le week-end, sur réservation au 06 03 40 25 97. Menu : salade aux noix, bœuf bourguignon accompagné de pâtes artisanales, fromage de chèvre et tarte aux noix, vin et café ou thé.

Retrouvez le portrait de Lionel.

 

 

 

Bienvenue à Mathilde !

Mathilde BETTE rejoint RHIZOSPHERE pour travailler sur l’accompagnement des GIE-E. Rhizosphère collabore avec les GIEE précurseurs, labellisés en 2015, et il importe d’approfondir la capitalisation des données et des bonnes pratiques.

Mathilde est ingénieure en agronomie ; elle a démarré sa carrière professionnelle en 2013. Après des missions au sein d’organismes publics ou d’associations, elle découvre aujourd’hui le travail en bureau d’études. Ce qu’elle recherche ?  « La proximité avec les agriculteurs, être utile et vraiment sur le terrain » annonce Mathilde avec enthousiasme.

Bienvenue à Mathilde !

Demain : le bio ?

Pas évident d’identifier  les perspectives d’évolution du marché en bio, quand on veut explorer les segments porteurs !

Thérèse Rapinat, créatrice de BLINE, a proposé une analyse prospective du marché bio en France et Rhône-Alpes, devant un groupe d’agriculteurs accompagnés par Rhizosphère. Attentes contradictoires des consommateurs, notion de local, positionnement de la GMS, tendance lourde en faveur du bio… « il y a une vraie attente pour le bio, qui ne se dément pas depuis 10 ans auprès des consommateurs » souligne Thérèse. « Par ailleurs, entre bio et local, le consommateur donne la priorité au local. Il existe donc une réelle opportunité pour le local bio ! »

Une formation proposée par RHIZOSPHERE soutenue par le VIVEA.